Petit post de rattrapage sur une baby box cousue (et crochetée, une grande première pour moi) cet été...

Pomme rouge

Pomme et coussin

Pomme au fond du sac

Baby box

Coussin à plat

Coussin de profil

Bavoir recto

Bavoir recto et verso

Trousse de toilette et guirlande

Trousse de toilette

Guirlande allumée

Valisette

Revue de détail

★ Modèles : Pomme au crochet, modèle inspiré du livre d'Amélie Takashi "Crochet gourmand " (feuille en liberty d'après Eleonore and Maurice), coussin, bavoir et guirlande lumineuse dans sa pochette, créations by myself, valisette en liberty tirée du livre d'Astrid Le Provost, "Nouveaux intemporels pour enfants".

★ Tissus, fils et fournitures : Pour la pomme : pur coton, col. Cerise Citronille et tige en coton La Droguerie col. Cachalot, feuille en Liberty Mirabelle col. Coquelicot / pour le coussin : popeline de coton Make Believe de Michael Miller doublée de popeline blanche car l'imprimé Michael Miller est très fin, dos du coussin en drap ancien, passepoil pompons et cordon de mon stock / bavoir : éponge et vichy rouge de mon stock, biais petit vichy à bordure dentelle, StoffenSpektakel / trousse de toilette : coton à chevrons imprimés, StoffenSpektakel pour l'extérieur, cordon et biais réalisés avec le piqué de coton de la doublure intérieure / guirlande lumineuse : pochette en organdi de mon stock, ruban Mondial Textile, pastilles pour Led tissus de mon stock / valisette :  l'extérieur est réalisé en piqué de coton matelassé blanc tandis que l'intérieur est en Liberty Mirabelle coquelicot, le premier déniché chez Dreyfuss et le second chez Reine.

★ Résultat des courses : Les parents aimant le rouge, je me suis un peu lâchée, au grand dam de Mister Man qui trouvait que l'ensemble un peu "agressif" pour un nourrisson...
Hormis cette divergence de vue (mais les goûts et les couleurs, hein ...) je dois dire que j'ai pris énormément de plaisir à confectionner cette baby box. Bon évidemment, j'ai un peu peiné sur la partie crochet. Il faut dire que j'étais partie (un peu trop) confiante sur ce coup-là, limite sûre de moi (ah, orgueil et vanité !!!). Mais à ma décharge,  il faut bien avouer que l'ouvrage d'Amélie Takashi s'adresse à des petites mains plus expérimentées que les miennes ou à un cerveau plus cortiqué (voire les 2). Il ne m'a fallu pas moins de 7 tentatives de pommes avant de parvenir à un résultat qui me satisfaisait du genre pomme d'Eve (mais non pas d'Adam!) ou de Blanche-Neige. Parce que si leurs pommes avaient été aussi imparfaites que les miennes au début, pas sûre qu'elles aient été aussi tentées et la suite de l'histoire aurait été changée...
Me voyant partie pour confectionner tout un pommier pour un résultat de fruits à compote, j'ai dégainé l'arme absolu : le tuto de bloggeuse! Et je suis tombée sur ceux clairs et précis de Crochet de Pandore, Mesperluettem et Agrafe et Franfreluches entre autres. Merci à elles ...
Ceci dit au moins, grâce à ma persévérance acharnée (les mots ne sont pas trop forts) les armoires de toute la famille s'ouvrent désormais sur des petites pommes, fruit de mes échecs successifs, certes imparfaites mais parfumés à l'Eau de Bonpoint. So chic, non ?